Feuille paroissiale n°4 – Année 2021

SEMAINE DU 23 AU 31 JANVIER

 

ÉDITO : Semaine de prière pour l’unité des chrétiens : « pour que le monde croie »


« « Demeurez en moi, comme moi en vous » (Jn 15, 4). Ces paroles, prononcées par Jésus dans le contexte de la dernière Cène, nous permettent de nous approcher du cœur du Christ peu avant qu’il ne se livre définitivement sur la croix. Nous pouvons sentir les battements [de cœur] de son amour pour nous et son désir d’unité pour tous ceux qui croient en lui. Il nous dit qu’il est la vraie vigne et nous, les sarments ; et que, comme lui est uni au Père, de même nous devons être unis à lui, si nous voulons porter du fruit. […]

Jésus nous dit que le Père est le vigneron (cf. v. 1), qu’il prend soin du sarment et le taille pour qu’il porte plus de fruit (cf. v. 2). Le Père se soucie constamment de notre relation avec Jésus, pour voir si nous sommes vraiment unis à lui (cf. v. 4). Il nous regarde, et son regard d’amour nous encourage à purifier notre passé et à travailler dans le présent pour faire de cet avenir d’unité que nous désirons une réalité. […]

Jésus nous rappelle : « En dehors de moi, vous ne pouvez rien faire » (v. 5). Il est celui qui nous soutient et nous encourage à chercher les moyens pour que l’unité soit une réalité toujours plus évidente. Sans doute, la séparation a été une source immense de souffrance et d’incompréhensions ; mais elle nous a également conduits à prendre sincèrement conscience que sans lui nous ne pouvons rien faire, en nous donnant la possibilité de mieux comprendre certains aspects de notre foi. Avec gratitude, nous reconnaissons que la Réforme a contribué à mettre davantage au centre la Sainte Écriture dans la vie de l’Église. […] Demandons au Seigneur que sa Parole nous maintienne unis, car elle est source d’aliment et de vie ; sans son inspiration nous ne pouvons rien faire.

Jésus intercède pour nous comme médiateur auprès du Père et il lui demande l’unité de ses disciples « pour que le monde croie » (Jn 17, 21). C’est ce qui nous réconforte et nous encourage à nous unir à Jésus pour lui demander avec insistance : ‘‘Donne-nous le don de l’unité pour que le monde croie dans le pouvoir de ta miséricorde’’. C’est le témoignage que le monde attend de nous. Nous les chrétiens, nous serons un témoignage crédible de la miséricorde dans la mesure où le pardon, la rénovation et la réconciliation sont une expérience quotidienne au milieu de nous. Ensemble, nous pouvons annoncer et manifester de manière concrète et avec joie la miséricorde de Dieu, en défendant et en servant la dignité de chaque personne. Sans ce service au monde et dans le monde, la foi chrétienne est incomplète. »

Pape François, extraits de l’homélie lors de la prière œcuménique, 16 janvier 2016

 

 

_fête paroissiale 2021 (4)

 

FÊTE PAROISSIALE

 

Messe unique

Dans le respect des régles sanitaires

RÉCOLLECTION – Thème : Marie et l’Esprit Saint

« Venez à l’écart…et reposez-vous un peu » Mc 6.31

 

  N’ayant pas pu faire la réco le 8 décembre nous vous proposons de la faire en ce jour de la Présentation du Seigneur.

C’est l’occasion pour nous de se poser, de se mettre à l’écoute de la parole de Dieu, de lui offrir cette année bien perturbée par la pandémie et recevoir une lumière pour pouvoir repartir plein d’Espérance.

Cette journée de retraite sera animée par le père Dominique (Carme).

Pour une question sanitaire, le pique nique ne pourra pas être organisé.

Son nouveau livre « Oraison : petit manuel pratique » ed Emmanuel vous sera presenté et proposé (13 euros)

MESSES DOMINICALES

3ème dimanche du temps ordinaire

 

Samedi
16 janvier

Pas de messe anticipée à cause du confinement à 18H

Dimanche
24 janvier

  10H30

 

Cathédrale

 St Pierre

Valérie GUÉRIN, Adeline DESCHAMPS, Famille JUMEL, Christiane DRION, Romane PIERRE, Odile HARDOUIN, Christiane LEHAY, Madeleine MALLET, Marie-Thérèse GAUTIER, Fabienne LELANDAIS, Liliane AILLOUD
11H00 Glos Marie VIVIEN, Guy de CATHEU, Marie-Thérèse JUMEL, Clarisse HÉDREUX, Pierre et Monique O’QUINN, Rémi LUCE

4ème dimanche du temps ordinaire

Samedi

30 janvier

Pas de messe anticipée à cause du confinement à 18H

Dimanche
31 janvier

10H30 Cathédrale St Pierre Valérie GUERIN, Marie-Thérèse GICQUEL, Christiane DRION, Bernard CHAUVIN, Christiane GOURBESVILLE, Simone CHANTEPIE et sa famille, Annie BREUX, Sophie MALFILATRE, Denise VIGLA
11H Rocques Pas de messe

CARNET DE LA SEMAINE

 

INHUMATIONS : Marcelle HANRY, Yvette MENEUX, Pierre CATELIN-COLIN, Lionel JULES dit MONTREUIL


INFO DE LA SEMAINE

 

Soirée bioéthique      Lundi 25 janvier 2021 à 18H à l’accueil cathédrale

 

 

                                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




FÊTE PAROISSIALE et RÉCOLLECTION

_fête paroissiale 2021 (4)

FÊTE PAROISSIALE

 

Messe unique

Dans le respect des régles sanitaires

RÉCOLLECTION – Thème : Marie et l’Esprit Saint

« Venez à l’écart…et reposez-vous un peu » Mc 6.31

  N’ayant pas pu faire la réco le 8 décembre nous vous proposons de la faire en ce jour de la Présentation du Seigneur.

C’est l’occasion pour nous de se poser, de se mettre à l’écoute de la parole de Dieu, de lui offrir cette année bien perturbée par la pandémie et recevoir une lumière pour pouvoir repartir plein d’Espérance.

Cette journée de retraite sera animée par le père Dominique (Carme).

Pour une question sanitaire, le pique nique ne pourra pas être organisé.

Son nouveau livre « Oraison : petit manuel pratique » ed Emmanuel vous sera presenté et proposé (13 euros)




Feuille paroissiale n°3 – Année 2021

paroisse de lisieux

SEMAINE DU 16 AU 24 JANVIER 2021   N° 3

 

ÉDITO : LE TEMPS ORDINAIRE ?

Dans les synonymes qui sont proposés par les dictionnaires, nous pouvons trouver pour «Ordinaire» : Commun, Collectif, Habituel, Quelconque, Courant, Banal. Cela peut provoquer une confusion dans l’esprit des personnes qui entendent que l’Église a repris depuis lundi dernier le Temps Ordinaire !

  Pour ceux qui fréquentent un peu plus le vocabulaire catholique, ils savent que l’Ordinaire d’un lieu est aussi une expression pour désigner l’évêque local.  Ainsi, Monseigneur Jacques Habert est le nouvel « Ordinaire » de notre Diocèse de Bayeux-Lisieux.

  Le Temps Ordinaire n’est donc pas à prendre dans le sens d’une banalité quotidienne ou quelconque, il est le temps qui met en œuvre les mystères célébrés lors des grandes fêtes chrétiennes : l’Avent, le Temps de Noël, le Carême, le Temps de Pâques.

  Ce temps dit « ordinaire » est, en fin de compte, un temps extraordinairement riche. Dans le mot « ordinaire » il y a l’idée d’ordre, c’est-à-dire de parfait ajustement au dessein, à la volonté de Dieu ; de mise en place de tout l’ensemble de notre vie conformément à son plan divin qui est tout amour. Il en résulte la paix qui est, selon Saint-Thomas, « la tranquillité de l’ordre », c’est-à-dire la stabilité dans la juste ordonnance de toute chose.

  « Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus ». C’est le programme de vie chrétienne que saint Paul traçait pour les Philippiens (Ph 4, 6-8) ; et il continuait ainsi : « Enfin, mes frères, tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste et pur, tout ce qui est digne d’être aimé et honoré, tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite des éloges, tout cela, prenez-le en compte ». Ce passage définit bien ce qu’est le temps ordinaire. Après la célébration des grands mystères du Christ, vient le temps de l’Église, le temps de mettre en pratique tous ces enseignements et de méditer sa Parole.

  C’est pourquoi les Évangiles du temps ordinaire reprennent tour à tour chacun des synoptiques (Matthieu, Marc et Luc) pour méditer, à la lumière de chacun des évangélistes, la vie du Christ et son message.

  Le temps ordinaire est donc une période extraordinaire d’attente et d’espérance, d’où le choix de la couleur liturgique verte. C’est la couleur de la croissance et de l’espérance.

  Voilà notre temps ordinaire ! Il s’agit de grandir dans l’amitié avec Christ et de le laisser vivre en nous ! La vie de Jésus devient pour nous une boussole. A chaque instant, on peut se poser la question : « Qu’est-ce que Jésus aurait fait à ma place ? ». Ne nous disons pas qu’Il avait une vie extraordinaire puisqu’Il était Dieu. L’essentiel de ce qu’Il a fait, Il l’a fait dans son humanité, dans une vie toute ordinaire. Et dans cette humanité, bien des saints ont eu eux aussi une vie lumineuse et ont fait des miracles. C’est dans leur vie ordinaire qu’ils ont rendu leur vie extraordinaire tout simplement par leur attachement indéfectible au Christ. Et cela n’est pas banal !…

Père Bertrand LESTIEN

 

 affiche fête paroissiale 31 01 2021

FÊTE PAROISSIALE

Messe unique, suivie d’un apéritif. Dans le respect des règles sanitaires

RÉCOLLECTION – Théme : Marie et l’Esprit Saint

« Venez à l’écart…et reposez-vous un peu » Mc 6.31

N’ayant pas pu faire la réco le 8 décembre nous vous proposons de la faire en ce jour de la Présentation du Seigneur.

C’est l’occasion pour nous de se poser, de se mettre à l’écoute de la parole de Dieu, de lui offrir cette année bien perturbée par la pandémie et recevoir une lumière pour pouvoir repartir plein d’Espérance.

Cette journée de retraite sera animée par le père Dominique (Carme). Pour une question sanitaire chacun viendra avec son pique-nique.

Son nouveau livre « Oraison : petit manuel pratique » ed Emmanuel vous sera presenté et proposé (13 euros)

 

 

 

Tout est grâce !

Suite aux nouveaux horaires du couvre-feu,les heures des messes de semaine
à la Cathédrale
changent :

du mardi au vendredi : messe à 8 H

samedi : messe du jour à 9 H comme d’habitude

 

MESSES DOMINICALES

2ème dimanche du temps ordinaire

Samedi
16 janvier
Messe anticipée

18 H St François Xavier Colette HEDOU, Pierre CUILLER, Rose-Marie VINCENT

Dimanche
17 janvier

 

9H30 St Joseph Geneviève VIOT, Gilles LEGUERRIER
10H30

 

Cathédrale

St Pierre

Valérie GUÉRIN, Christiane DRION, Hubert BOULLAY, Madeleine MALLET
11H00 Ouilly le Vicomte Jacques DESCOURS DESACRES, Stanislas BOURGES, Thérèse DURAND

 

3ème dimanche du temps ordinaire

Samedi

23 janvier

Messe anticipée

18 H St François Xavier Marie-Thérèse GAUTIER, Fabienne LELANDAIS,

Liliane AILLOUD, Madeleine MALLET

Dimanche
24 janvier
10H30 Cathédrale St Pierre Valérie GUÉRIN, Adeline DESCHAMPS, Famille JUMEL, Christiane DRION, Romane PIERRE, Odile HARDOUIN, Christiane LEHAY, Madeleine MALLET
11H Glos Marie VIVIEN, Guy de CATHEU, Marie-Thérèse JUMEL, Clarisse HÉDREUX, Pierre et Monique O’QUIN

CARNET DE LA SEMAINE

 

INHUMATIONS : Lyham MACÉ, Yolande PROSPERO, Mauricette TOURNACHE, Guy BALOCHE

 

 INFO DE LA SEMAINE

 

Soirée bioéthique                               Lundi 18 janvier 2021 à 18H à l’accueil cathédrale

 

Tract renouvellement dans l'Esprit par Marie


                                                           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Feuille paroissiale n°2 – Année 2021

paroisse de lisieux

SEMAINE DU 9 AU 17 JANVIER

 

ÉDITO : EN TOI JE TROUVE MA JOIE

«Le baptême de Jésus inaugure sa grande mission pour le salut des hommes. Lors du baptême dans le Jourdain, de nombreux signes attestent que ce qui était annoncé dans l’ancien testament se réalise dans la personne du Christ.

Jésus, tout d’abord, descend dans le fleuve où le peuple vient être purifié de ses péchés par le baptême de Jean le Baptiste. Bien que Dieu, il prend sur lui le péché des hommes. Puis en remontant du Jourdain, le ciel s’ouvre. Depuis le péché d’Adam et d’Ève, le ciel était demeuré clos. Par son baptême, sa mort et sa résurrection, le Christ ouvre les portes du Ciel.

Du Ciel ouvert, l’Esprit Saint descend sous la forme d’une colombe. Déjà, une colombe avait annoncé la paix à Noé, lors du déluge. Cette fois, c’est l’Esprit Saint lui-même qui vient reposer, sous la forme d’une colombe, sur le Christ et attester ainsi sa nature divine et sa pleine communion avec le Père des Cieux. Ce n’est plus seulement la paix qui est donnée aux hommes, mais bien celui qui pacifie toute choses.

Enfin, du haut du ciel, une voix se fait entendre… la voix du Père des Cieux qui atteste à tous ceux qui sont présents que Jésus est « son Fils bien-aimé ». Déjà, au temps de Moïse, Dieu avait parlé à tout le peuple. On peut voir dans le livre de l’Exode que tout le peuple entendait Dieu parler à Moïse sur le mont Sinaï ; Dieu attestait ainsi que Moïse était bien son prophète. Ici, le Père des Cieux n’atteste pas seulement le rôle prophétique ou christique de Jésus, mais bien plus : qu’il est « son Fils bien-aimé ».

En ce début d’année, le baptême de Jésus nous permet de faire mémoire de notre propre baptême. Pour nous aussi, lorsque nous avons été baptisés, les portes du ciel se sont ouvertes ; ce sont les portes de la sainteté. Par le baptême, nous sommes unis au Christ et nous savons que le Christ est la source de tout amour et de toute charité. Par le baptême et la confirmation, l’Esprit Saint est venu faire sa demeure en nous : réellement nous sommes temple de l’Esprit Saint. Par le baptême, le Père fait retentir sans cesse sa voix dans notre cœur et nous répète inlassablement que nous sommes son enfant bien-aimé.

Ainsi, ce qui s’est réalisé d’une manière particulière pour Jésus lors de son baptême, se réalise jour après jour dans notre cœur grâce au baptême que nous avons reçu. Et il est bon, quel que soit le chemin que nous avons parcouru, de méditer sur cette parole que Dieu nous adresse : « En toi, je trouve ma joie ». Réellement, nous ne sommes pas un parmi d’autres aux yeux de Dieu. Personnellement, nous faisons la joie du cœur de Dieu. C’est sans doute le meilleur des vœux que notre Père des Cieux nous adresse en ce début d’année : « En toi, je trouve ma joie ».

Père Cyrille de FRILEUZE

 

cathedrale de Bayeux

La communauté catholique du Calvados vous partage sa joie et son action de grâce pour l’installation de Monseigneur Jacques Habert, Évêque de Bayeux et Lisieux lors de la messe qui sera célébrée le dimanche 10 janvier 2021 à 16h, en la cathédrale Notre-Dame de Bayeux.
En raison des contraintes sanitaires, vous êtes invités à vous unir par la prière à la célébration qui sera retransmise sur le site bayeuxlisieux.catholique.fr.  https://bayeuxlisieux.catholique.fr  et sur RCF Calvados-Manche.

 

 

MESSES DOMINICALES

Baptême du Seigneur

 

Samedi
9 janvier
Messes anticipées

18 H St François Xavier Geneviève VIOT, Daniel DURAND

Dimanche
10 janvier

 

9H30 Beuvillers Marie VIVIEN, Marcelle et Edmond BROINE, Daniel DURAND, Paulette VAUVRECY
10H30

 

Cathédrale

 St Pierre

Valérie GUÉRIN, Philippe DUTHOIT, Christiane DRION, Romane PIERRE, Louise MENDEZ, Yannick LE ROUX
11H00 Hermival Elisabeth LEMESLE, Yvette et Marcel MAHEUX,

Claude TRUFFER, Rose-Françoise DUMONT

2ème dimanche du temps ordinaire

Samedi

16 janvier

Messes anticipées

18 H St François Xavier Colette HEDOU, Pierre CUILLER, Rose-Marie VINCENT

Dimanche
17 janvier

9H30 St Joseph Geneviève VIOT, Gilles LEGUERRIER
10H30 Cathédrale St Pierre Valérie GUÉRIN, Christiane DRION
11H Ouilly le Vicomte Jacques DESCOURS DESACRES, Stanislas BOURGES,

Thérèse DURAND

CARNET DE LA SEMAINE

INHUMATIONS :             François GUILLOT, René DUTEIL, Yvette ROBINE , Marthe MARY

 

 

INFO DE LA SEMAINE

 Soirée bioéthique                                       Lundi 11 janvier 2021 à 18H à l’accueil cathédrale

Ménage à la cathédrale                            Mercredi 13 janvier 2021 à 9H30

 

4 SOIRÉES FORMATION SUR LES QUESTIONS BIOÉTHIQUESAVEC ALLIANCE VITA et les AFC

Théme : la dignité, mieux la comprendre pour mieux la défendre

Lundi 11, 18 et 25 janvier et 1er février 2021 à 20H00 à l’accueil cathédrale (ou en cas de confinement strict, un lien d’accés internet sera envoyé à chaque participant)

Pour tout renseignement contactez : Mr ou Mme LUCAS, marthe_adn@hotmail.fr

Site de la billeterie : https://www.billetweb.fr/udv-2021

    




Feuille paroissiale n°1 – année 2021

paroisse de lisieux

SEMAINE DU 2 AU 10 JANVIER 2021

bonne année colombe 2021

 ÉDITO : REPARTIR PAR UN AUTRE CHEMIN

 

« Aujourd’hui, en ce premier dimanche de l’année, l’Église nous invite à célébrer l’Épiphanie du Seigneur : la manifestation de Jésus aux Rois Mages, la manifestation d’une réalité cachée, celle de la présence de Dieu dans un tout petit enfant.

Parce que le Royaume des Cieux n’appartient qu’à des cœurs pauvres, les Rois Mages ont dû entreprendre un réel chemin de pauvreté intérieur ! Nous découvrons dans la méditation de l’évangile un véritable test de pauvreté qui leur a été demandé.  L’attention, la disponibilité, l’humilité, le renoncement, ont été les qualités qui ont préparé leur cœur, à croire, pour voir dans cet enfant pauvre, le Messie, le Roi d’un Royaume d’Amour. Et, à partir de ce moment-là, tout a changé pour eux ! L’étoile ne leur était plus nécessaire car elle brillait désormais au fond de leur cœur. Ces hommes de bonne volonté sont devenus de véritables missionnaires !

Les Rois Mages sont donc repartis par un autre chemin.  Leur histoire personnelle continuait mais autrement, car désormais ils avaient vu et connu la Lumière de l’Amour. Il en va de même pour nous quand nous rencontrons le Christ en vérité. Nous sommes poussés à prendre un autre chemin, à nous convertir et à changer radicalement de style de vie !
Et nous voici reparti pour une nouvelle année ! Il nous faut nous aussi repartir, d’un bon pied et d’un bon pas. Il nous faut repartir, comme les Rois Mages, par un autre chemin. Cela signifie nous convertir de nouveau : quitter une certaine routine, une certaine manière de faire, changer de vision, oser s’engager ! Il s’agit, comme dit le Pape François, d’oser vivre une réelle « conversion pastorale ». Alors comme les Rois Mages n’ayons pas peur ! Partons ensemble, confiant en l’action de l’Esprit Saint et donc avec grande joie, sur un nouveau chemin qui nous sera dévoilé dans la mesure où nous osons aller de l’avant.

Comme disait Oscar Wide (un écrivain irlandais) : « Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie, mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années ». On pourrait paraphraser en disant : « Il ne faut pas chercher à tout maintenir ni à tout changer, mais plutôt à essayer, humblement et résolument, à nous entraider, à laisser plus de place à l’Esprit Saint dans tout ce que nous faisons et entreprenons ! »

C’est mon souhait pour cette nouvelle année 2021. Puissions-nous repartir tous ensemble par un autre chemin, guidés par l’Esprit Saint !

Père Bertrand LESTIEN

Une bénédiction de la maison pour l’Épiphanie : 20 + C + M + B + 21

Ce bref temps de prière est une manière de marquer la porte d’entrée de notre demeure (maison, appartement) par des signes et des symboles qui expriment notre foi afin de demander à Dieu sa bénédiction sur ceux qui vivent dans ce lieu. Comme le peuple Hébreux, suite à sa sortie d’Égypte, marquer sa demeure manifeste aux yeux de tous que nous n’avons pas honte de notre espérance dans le Salut de Dieu. Pour les familles, ce temps de prière est également une catéchèse pour les plus jeunes ; afin de leur apprendre à se mettre sous la protection de Dieu. L’inscription pourra demeurer jusqu’au temps du carême, lors duquel toute la famille se rassemblera pour bénir la maison avec les rameaux nouvellement bénis.

LE CHEF DE FAMILLE :       Le Seigneur soit avec vous

TOUS :                                    et avec votre esprit.

LE CHEF DE FAMILLE :       Paix à cette maison

TOUS :                                   et à tous ceux qui y demeurent.

LE CHEF DE FAMILLE :       Prions : Ô Dieu, qui montras au monde par une étoile qu’un Sauveur était né à Bethléem, fais que la lumière de cet astre, qui guida autrefois les mages à la crèche, nous conduise à le reconnaître dans le quotidien de nos viens. Fais que tous ceux qui entrent ici trouvent l’hospitalité, puisque le Christ est venu pour demeurer dans cette maison et dans nos cœurs.

TOUS :                        Que le Christ bénisse notre maison.

Toutes les personnes présentes se tournent vers la porte et tracent à tour de rôle la bénédiction à la craie :

20 + C + M + B + 21

Ces lettres sont les initiales en grec des trois rois mages (Caspar -Gaspar en latin-, Melchior et Balthazar) ; elles sont également l’abréviation des mots latins : « Christus Mansionem Benedicat », « Que le Christ bénisse notre maison ». L’année est séparée par ces lettres ; les croix (+) représentent les quatre plaies du Christ qui nous sauve par son Sang.

 

MESSES DOMINICALES


Épiphanie du Seigneur

Samedi
2 janvier
Messes anticipées
18 H St François Xavier André MORIN, Fabienne LELANDAIS, Marcelle FRESNEL
Dimanche
3 janvier
10H30 Cathédrale St Pierre Pierre et Monique MÉZIÈRES, André LECLERC, Ginette TANT, Philippe DUTHOIT, Simone Le CALVEZ, Christiane DRION, Anne-Marie LEMONNIER, Denise VIGLA, Geneviève DERIVERY, Louis LECLERC, Marcel, Emmanuel et Julien COURRIEUT, Marie-Thérèse MAYER, Christiane GOURBESVILLE, Rolande et Raymond BRETTEVILLE
11H00 Coquainvilliers Denise GAZARETH, Maryvonne HAUBERT

Baptême du Seigneur

 

Samedi

9 janvier

Messes anticipées

18 H St François Xavier Geneviève VIOT, Daniel DURAND

Dimanche
10 janvier

9H30 Beuvillers Marie VIVIEN, Marcelle et Edmond BROINE, Daniel DURAND, Paulette VAUVRECY
10H30 Cathédrale St Pierre Valérie GUÉRIN, Philippe DUTHOIT, Christiane DRION, Romane PIERRE, Louise MENDEZ, Yannick LE ROUX
11H Hermival Elisabeth LEMESLE

 

 


CARNET DE LA SEMAINE

 

INHUMATIONS : Bernard DUNEVEU, Marc BION, Jacqueline ANTOINE

 

INFO DE LA SEMAINE

  Ménage à la cathédrale                      Mercredi 6 janvier à 9H30

 Adoration (12H pour Dieu)              Jeudi 7 janvier de 8H à 19H à la chapelle d’adoration de la cathédrale St Pierre

   

4 SOIRÉES FORMATION SUR LES QUESTIONS BIOÉTHIQUES

AVEC ALLIANCE VITA et les AFC

Théme : la dignité, mieux la comprendre pour mieux la défendre

Lundi 11, 18 et 25 janvier et 1er février 2021 à 20H00 à l’accueil cathédrale (ou en cas de confinement strict, un lien d’accés internet sera envoyé à chaque participant)

Pour tout renseignement contactez : Mr ou Mme LUCAS, marthe_adn@hotmail.fr

Site de la billeterie : https://www.billetweb.fr/udv-2021

 

 

 bonne annee 2021

 

 

 

 

 

 




Feuille paroissiale n°53 – Année 2020

paroisse de lisieux

SEMAINE DU 26 DÉCEMBRE AU 3 JANVIER 2021   N° 53

 

ÉDITO : Une année sous le patronage de Saint Joseph

« AVEC UN CŒUR DE PÈRE : c’est ainsi que Joseph aimait Jésus, appelé dans les quatre Évangiles « le fils de Joseph ». Le Pape François commence par ces paroles incisives sa Lettre apostolique Patris Corde, publiée à l’occasion du 150e anniversaire du décret Quemadmodum Deus, par lequel, le 8 décembre 1870, le Bienheureux Pie IX a déclaré St. Joseph Patron de l’Église Catholique. Et pour célébrer dignement cet anniversaire, le Saint-Père a également annoncé une année jubilaire spéciale en l’honneur de St. Joseph.

Dans la lettre Patris Corde, « muri pendant la pandémie» du Covid-19, le Pape partage « quelques réflexions personnelles sur la figure extraordinaire » de St. Joseph. La crise générée par Covid-19 a, en effet, mis en évidence que « nos vies sont tissées et soutenues par des personnes ordinaires, souvent oubliées, qui ne font pas la une des journaux et des revues ni n’apparaissent dans les grands défilés du dernier show mais qui, sans aucun doute, sont en train d’écrire aujourd’hui les évènements décisifs de notre histoire ».  Des gens comme St. Joseph, « l’homme qui passe inaperçu, l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée, » même si le sien est « un rôle central dans l’histoire du salut. »

Par la suite, le Pape énumère les nombreux traits particuliers qui font de l’Époux de la Bienheureuse Vierge Marie un modèle de père pour l’humanité : père aimé, père dans la tendresse, père dans l’obéissance, père dans l’accueil, père au courage créatif, père travailleur, père dans l’ombre…

« Le monde a besoin de pères, » réaffirme le Pontife, et c’est la raison de cette référence particulière du Pape à la figure de Saint Joseph, « Un père qui est conscient de compléter son action éducative et de vivre pleinement la paternité seulement quand il s’est rendu « inutile, »» et qui « a toujours su que cet Enfant n’était pas le sien mais avait été simplement confié à ses soins. »

Présentant avec conviction la chaste paternité de saint Joseph, qui n’est pas « une indication simplement affective, mais la synthèse d’une attitude qui exprime le contraire de la possession» (n°7), François déplore en effet que les enfants de notre temps grandissent dans une carence de paternité et il ajoute : « Même l’Église d’aujourd’hui a besoin de pères.» Ainsi, en évoquant pudiquement ceux qui se trouvent « dans la condition d’exercer la paternité», le Pape appelle d’abord les chrétiens à redécouvrir la paternité liée au ministère ordonné, à la recevoir et à la vivre comme une expression de l’unique paternité de Dieu. « Chaque prêtre ou évêque devrait pouvoir dire comme l’apôtre : “C’est moi qui, par l’Évangile, vous ai engendrés dans le Christ Jésus” (1Co 4,15)».

Voici une citation que pourrait nous guider et nous inspirer pour cette nouvelle année qui s’ouvre devant nous :

« Nous devons apprendre de Joseph le même soin et la même responsabilité : aimer l’Enfant et sa mère ; aimer les Sacrements et la charité ; aimer l’Église et les pauvres. Chacune de ces réalités est toujours l’Enfant et sa mère. »

A tous je souhaite une heureuse et sainte année  2021 avec St Joseph, sous sa protection. Qu’il bénisse notre paroisse, nos familles, notre travail, tout ce qui fait notre vie.

Père Bertrand LESTIEN

 

À Noël, nous allons accueillir Jésus, l’Emmanuel, le Fils de Dieu qui se fait l’un de nous. En cette période difficile pour tous à cause de la crise sanitaire qui dure, nous voilà invités à réaliser la force de ces mots : Emmanuel, c’est-à-dire Dieu-avec-nous. Cela veut dire que Dieu se fait proche de nous, qu’il prend sur lui nos difficultés, nos peines de toutes sortes. Alors que nous pensons souvent qu’il nous a abandonnés, oubliés, nous sommes invités à découvrir qu’il est déjà là, avec nous, l’un de nous.

Voilà la bonne nouvelle qui se révèle à Bethléem : Dieu n’est pas loin, il s’est fait l’un de nous. Mystère qui dépasse de toutes parts notre horizon trop court, et saint Luc nous montre comment la Vierge Marie, la personne la plus proche de Jésus puisqu’elle est sa mère, a accueilli ce mystère : « Marie retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur » (Lc 2,19).

Je vois là une double invitation pour nous tous. La première est de vivre ce Noël en nous faisant proches les uns des autres. Il y a tant de personnes isolées, angoissées par cette crise qui dure. Un coup de fil, une visite, peuvent changer cela. Avec toutes les précautions nécessaires, bien sûr, essayons de nous faire proches, de nous rendre attentifs les uns aux autres, solidaires, fraternels. La deuxième invitation, c’est d’imiter la Vierge Marie, de prendre comme elle l’attitude du recueillement, de la méditation, pour relire les événements, les relier entre eux, en recevoir le sens. Laissons tomber un moment la frénésie de la consommation et de la course aux multiples occupations pour nous approcher simplement de la crèche, à l’église ou chez nous, pour prendre le temps de méditer ce qui nous arrive, d’y reconnaître peut-être le don que Dieu nous fait et de laisser entrer en nous la joie de Noël !

À chacune, à chacun, à vos familles, et à tous ceux qui vous sont chers, je souhaite un très joyeux Noël.

P. Xavier Signargout
Administrateur diocésain

 

MESSES DOMINICALES

 

Dimanche de la Sainte Famille

 

 

Samedi
26 décembre
Messes anticipées
18 H St François Xavier

Rose-Marie VINCENT, Colette HARIVEL, Yannick COUDRAY

Dimanche
27 décembre

10H30

Cathédrale

St Pierre

Jacques SAUSSAIS, Marcelle LETERRIER, Irène PEYRARD, Jean-Louis PALLÉE, Simone CHANTEPIE et sa famille, Philippe DUTHOIT, Christiane DRION, Bruno et Sybille COUSIN, Marie VIVIEN

Journée Mondiale de la Paix

Vendredi 1er janvier 18H00 Cathédrale St Pierre Messe pour les âmes du purgatoire

Épiphanie du Seigneur

Samedi

2 janvier

Messes anticipées

18 H St François Xavier André MORIN
Dimanche
3 janvier
10H30

Cathédrale

St Pierre

Pierre et Monique MEZIERES, André LECLERC, Ginette TANT, Philippe DUTHOIT, Simone Le CALVEZ, Christiane DRION, Anne-Marie LEMONNIER, Denise VIGLA, Louis LECLERC Geneviève DERIVERY, Denise GAZARETH, Marcel, Emmanuel et Julien COURRIEUT,Marie-Thérèse MAYER

 

CARNET DE LA SEMAINE

 

 

INHUMATIONS : Christiane LEHAY, Fernande PESAS, André MURAT, Gisèle BACK,  Micheline CLEMENT, Yvonne BOCQUET, Claude LEBRETON, David MARCON, Christiane LEHAYE
 

 

4 SOIRÉES FORMATION SUR LES QUESTIONS BIOÉTHIQUES

AVEC ALLIANCE VITA et les AFC

Thème : la dignité, mieux la comprendre pour mieux la défendre

Lundi 11, 18 et 25 janvier et 1er février 2021 à 20H00 à l’accueil cathédrale (ou en cas de confinement strict, un lien d’accès internet sera envoyé à chaque participant)

Pour tout renseignement contactez : Mr ou Mme LUCAS, marthe_adn@hotmail.fr

Site de la billetterie : https://www.billetweb.fr/udv-2021


Un âne et un bœuf ont rejoints notre crèche dans la cathédrale, ils viennent réchauffer de leur présence, l’Enfant-Roi. Si vous désirez faire un don pour participer à leur achat, vous pouvez déposer votre obole à l’accueil-cathédrale

(espèce ou chèque libellé à l’ordre de la paroisse

 

 joyeux noel

 

 

 

 




Feuille paroissiale n°52 – Année 2020

       paroisse de lisieux

SEMAINE DU 12 AU 20 DÉCEMBRE 2020

 

ÉDITO : le peuple qui marchait a vu se lever une grande lumière


« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi » (Is 9, 1). « L’ange du Seigneur se présenta devant eux [les bergers] et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière » (Lc 2, 9). C’est ainsi que la messe de la nuit de Noël nous présente la naissance du Sauveur : comme une lumière qui pénètre et dissout l’obscurité la plus dense. La présence du Seigneur au milieu de son peuple efface le poids de la défaite et la tristesse de l’esclavage, et instaure la joie et l’allégresse.

Nous aussi, en cette nuit sainte, nous sommes appelés à venir dans la maison de Dieu en traversant les ténèbres qui enveloppent notre terre. Dieu nous guide par la flamme de la foi qui éclaire nos pas et qui ranime notre espérance de trouver la ‘‘grande lumière’’. En ouvrant notre cœur, nous avons, nous aussi, la possibilité de contempler le miracle de cet enfant-soleil qui éclaircit l’horizon en surgissant d’en-haut.

L’origine des ténèbres qui enveloppent le monde se perd dans la nuit des temps. Et nous sentons que notre époque, malgré tout son progrès, n’échappe pas aux ténèbres. La crise que nous traversons fait remonter à la surface de nos âmes toutes nos angoisses, toutes nos craintes… Et si nous les écoutons, nous risquons le repli sur nous-mêmes.
La Nuit de Noël nous invite, au contraire, à être « extraverti » ; c’est-à-dire à nous tourner vers les autres. Et nous y sommes invités en contemplant la naissance de notre Dieu au milieu des ténèbres de notre monde.

Si Dieu s’est tourné vers les hommes et vers toutes leurs souffrances, c’est pour nous inviter, nous aussi, à nous tourner vers les autres pour être dans leur nuit une petite lumière d’espérance.

En cette sainte nuit, tandis que nous contemplons l’Enfant Jésus qui vient de naître et d’être déposé dans une mangeoire, nous sommes invités à réfléchir. Voici la question que nous pose l’Enfant par sa seule présence dans la mangeoire : est-ce que je permets à Dieu de m’aimer ? Est-ce que je me laisse atteindre par cet amour qui m’invite à m’ouvrir à ceux qui m’entourent ?

Alors, en cette « douce Nuit », comme nous aimons à le chanter, contemplons la crèche : là, ‘‘le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière’’ (Is 9, 1). Les gens simples, les gens disposés à accueillir le don de Dieu, l’ont vue. Serons-nous aussi capables de contempler l’Amour qui nous sauve ; pour que nous aussi, nous soyons des lumières qui éclairent notre monde ?

Père Cyrille de FRILEUZE

 

 

COMMUNIQUÉ

Chers paroissiens,

                Ces temps-ci nous traversons une période difficile et compliquée. C’est une épreuve pour tous. Malgré cela nous voyons de belles attitudes se révéler, Dieu merci !

                Vous savez sans doute que le Père Philippe a traversé des problèmes de santé. Il a dû prendre un temps de repos prolongé et devrait pouvoir revenir courant janvier à Lisieux. C’est une joie de le revoir parmi nous. Cependant, il ne pourra pas reprendre le ministère comme avant. Nous devrons donc nous adapter et nous réorganiser.

Ainsi, à partir du 26 décembre, nous rassemblerons les deux messes du samedi soir à Saint François-Xavier. 

Nous devons repenser l’organisation des célébrations car nous ne sommes plus en mesure d’assurer toutes les messes au même rythme que l’an dernier. Nous évoquerons cette question au cours du mois de janvier dans les relais et lors de notre Conseil Paroissial en février.

                Avec Marie, dans le souffle de l’Esprit, nous accueillons au jour le jour ce que Dieu nous donne. Nous rendons grâce à Dieu car ce que nous vivons nous rend plus pauvres et nous dispose à être plus accueillants et plus reconnaissants envers Celui qui vient nous sauver. Portons-nous les uns les autres dans la prière et apprêtons-nous, avec les anges, à rentrer dans la louange du Ciel à laquelle nous sommes destinés.

                Je vous souhaite de belles fêtes de Noël et tous mes vœux pour cette nouvelle année 2021 qui nous l’espérons réveillera tous les charismes dont nous sommes porteurs pour relever de nouveau le défi de la mission que Jésus nous donne.

 

    Père Bertrand LESTIEN, Curé

 

 

MESSES DOMINICALES

 

4ème dimanche de l’Avent

 

Samedi
19 décembre
Messes anticipées


18 H Cathédrale

St Pierre

Brigitte TRIQUENAUX
18 H


 

St François Xavier


 

Élisabeth MARIE, Jean SERVAIS


 

Dimanche
 20 décembre


9 H Cathédrale

 St Pierre

Odette GUITTET
 10H30


 

 

Cathédrale

 St Pierre


 

Thérèse DURAND, Martial MARIE, Philippe DUTHOIT, Jacques DESCOURS-DESACRES, Renée MARIE, Antoinette DURAND, Christiane DRION, Romane PIERRE, Eliane PELLERIN


 


Messes de Noël

 

 

Jeudi

24 décembre


19 H

Cathédrale

St Pierre

Famille PALMOWCKI, Alain URVANABIA,Didier BARIL, Sigried MONOT, Jean LE RESTE, Jean-Marie HAUVEL,

pour les âmes du purgatoire

19H30

Beuvillers

Marcel LEBRUN
23 H


 

Cathédrale

St Pierre


Bernard et Annick FISSE


 

Vendredi
 25 décembre


10H30


 

Cathédrale

St Pierre


Gabriel RIBOULET, Christiane DRION, Germaine CARPENTIER


 

 

Dimanche de la Sainte Famille

 

Samedi

26 décembre

Messes anticipées

18 H St François Xavier Rose-Marie VINCENT, Odette HARIVEL, Yannick COUDRAY

Dimanche 
 27 décembre

10H30 Cathédrale

St Pierre

Jacques SAUSSAIS, Marcelle LETERRIER, Irène PEYRAT, Jean-Louis PALLÉE, Simone CHANTEPIE et sa famille, Philippe DUTHOIT, Christiane DRION, Bruno et Sybille COUSIN, Marie VIVIEN

 

 

CARNET DE LA SEMAINE

INHUMATIONS : Maurice LEMENAND, Yves HARDY, Andrée LEBON, Annie BREUX   ,  Antoinette KARTES

 

 

  

 

CONFESSIONS :

Samedi 19 décembre de 10H à 12H à la cathédrale St Pierre

Mercredi 23 décembre de 16H à 17H30 à la cathédrale St Pierre

Jeudi 24 décembre de 9H à 12H à la cathédrale St Pierre

 

 




Feuille paroissiale n°51 de l’année 2020

      paroisse de lisieux

SEMAINE DU 12 AU 20 DÉCEMBRE

ÉDITO : SOYEZ DANS LA JOIE


 

Être dans la joie, en ce temps de pandémie, où nous commençons à mesurer les impacts douloureux sur la santé tant physique, mentale que relationnelle, où les manifestations sociales mais aussi les violences, les attentats nous plongent chaque jour davantage dans la peur, voilà qui peut paraître dur, presque impossible !

Toutefois, il n’y a pas seulement ce qui se vit dans le temps des hommes. Il y a aussi le temps de Dieu…

Au cœur du temps de l’Avent, nous voici déjà arrivé au troisième dimanche appelé traditionnellement « Dimanche de Gaudete » – Dimanche de la JOIE. En ce dimanche, la liturgie de l’Église laisse place au violet des ornements pour utiliser la couleur rose, couleur de l’aurore, qui marque, au milieu des temps d’attente, une pause où l’Église vise à mieux faire entrevoir la joie qu’elle prépare, à donner courage pour les dernières étapes à parcourir et à rendre grâce pour les œuvres déjà accomplies.

C’est ainsi que par sa liturgie, l’Église invite chacun de ses enfants à se mettre devant Dieu dans une attitude de joie :

Joie de nous rappeler l’histoire du salut, Dieu est venu il y a plus de 2000 ans pour nous libérer des seuls élans de violence en naissant dans la pauvreté et en s’offrant par amour dans le sacrifice de la croix.

Joie qui nous invite à espérer dans le Seigneur revenant dans la gloire pour juger les vivants et les morts et nous introduire dans la béatitude de son amour éternel.

Mais aussi la joie qui, au-delà de nos morosités et de nos anxiétés, nous permet de reconnaitre Jésus venant dans les petites joies de nos vies quotidiennes. Sa présence agissante dans nos joies portera autour de nous un message différent de ce que l’on entend ! Oui, Dieu est proche et plus particulièrement de ceux qui sont dans la pauvreté quelle qu’elle soit.

Entrons dans cette joie réelle que nous donne ce 3ème dimanche de l’Avent en méditant avec Saint Jean-Paul II :

« Savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion, non indifférent, qu’il est un père miséricordieux qui s’intéresse à nous dans le respect de notre liberté, est motif d’une joie profonde que les aléas du quotidien ne peuvent atténuer. […] La caractéristique unique de la joie chrétienne est qu’elle peut être partagée avec la souffrance puisqu’elle est entièrement basée sur l’amour. En effet, le Seigneur qui nous est proche au point de se faire homme vient pour communiquer sa joie, la joie d’aimer. C’est seulement ainsi que l’on comprend l’allégresse sereine des martyrs jusque dans l’épreuve, ou bien le sourire des saints de la charité face à qui souffre. C’est un sourire sans offense, qui console… »  (Angélus du 3ème dimanche de l’Avent 2003).

Père Bertrand LESTIEN

 

Pendant le confinement – jusqu’au 17 décembre (inclus)

ADORATION TOUS LES JEUDIS

de 8H à 19H à la chapelle d’adoration

Inscriptions auprès de Geneviève assdir.paroissedelisieux@gmail.com

ou laissez un message sur le répondeur de l’accueil cathédrale au 02.31.62.09.82


MESSES DOMINICALES

3ème dimanche de l’Avent

 

Samedi
12 décembre
Messes anticipées
18 H Cathédrale St Pierre Jean-Pascal MUSEUX
18 H St François Xavier Nadine SEMELAGNE, Rose-Marie VINCENT
Dimanche
 13 décembre
9 H Cathédrale St Pierre Marie VIVIEN, Mireille INGER, Marcelle et Edmond BROINE
 

10H30

 

Cathédrale St Pierre Jacqueline LEMERRE, Famille JUMEL, Élisabeth LEMESLE

 

 4ème dimanche de l’Avent

Samedi

19 décembre

Messes anticipées

18 H Cathédrale St Pierre Brigitte TRIQUENAUX
18 H St François Xavier Élisabeth MARIE, Jean SERVAIS

Dimanche
 20 décembre

9 H Cathédrale St Pierre Odette GUITTET
10H30 Cathédrale St Pierre Thérèse DURAND, Martial MARIE, Philippe DUTHOIT, Jacques DESCOURS-DESACRES, Renée MARIE,

Antoinette DURAND

 


CARNET DE LA SEMAINE

INHUMATIONS : Jean GOUGEON, Paul HERVET, Sophie MALFILATRE


INFO DE LA SEMAINE

 

Mercredi 16 décembre à 9H30 : grand ménage à la Cathédrale St Pierre

Vendredi 18 décembre à 14H : Temps de prière devant la crèche à l’église Saint Joseph


CONFESSIONS :    Samedi 19 décembre de 10H à 12H à la cathédrale St Pierre

                                 Mercredi 23 décembre de 16H à 17H30 à la cathédrale St Pierre

                                 Jeudi 24 décembre de 9H à 12H à la cathédrale St Pierre


MESSES DE NOËL :   Jeudi 24 décembre à 19H à la cathédrale St Pierre

                                        Jeudi 24 décembre à 19H30 à Beuvillers

                                        Jeudi 24 décembre à 23H à la cathédrale St Pierre

 




Feuille paroissiale n°50 – Année 2020

      paroisse de lisieux

SEMAINE DU 5 AU 13 DÉCEMBRE 2020

 

ÉDITO : CONSTRUIRE UNE VISION MISSIONNAIRE


Cette nouvelle année liturgique nous invite à ouvrir nos horizons. Les bergers étaient fixés sur leur quotidien morose, l’annonce de la naissance du Christ va leur permettre de relever la tête et de jeter leur regard loin devant eux ; ils nous invitent à annoncer le salut de Dieu au milieu des hommes. Pour cela, la théologie de la mission peut nous éclairer afin de définir l’orientation vers laquelle nous devons nous diriger dans les prochaines années. Paul VI nous donnait dans Evangelii nuntiandi 58 sept critères objectifs pour définir une communauté missionnaire. Méditons dessus.

« – Une communauté missionnaire cherche son aliment dans la Parole de Dieu et ne se laisse pas emprisonner par la polarisation politique ou par les idéologies à la mode, prêtes à exploiter son immense potentiel humain.

– Elle évite la tentation toujours menaçante de la contestation systématique et de l’esprit hypercritique, sous prétexte d’authenticité et d’esprit de collaboration.

– Elle reste fermement attachée à l’Église locale dans laquelle elle s’insère, et à l’Église universelle, évitant le danger – trop réel – de s’isoler en elles-mêmes, puis de se croire l’unique authentique Église du Christ, et donc d’anathématiser les autres communautés ecclésiales.

– Elle garde une sincère communion avec les Pasteurs que le Seigneur donne à son Église et avec le Magistère que l’Esprit du Christ leur a confié.

– Elle ne se prend jamais pour l’unique destinataire ou l’unique agent d’évangélisation – voire l’unique dépositaire de l’Évangile ! – mais, consciente que l’Église est beaucoup plus vaste et diversifiée, elle accepte que cette Église s’incarne autrement qu’à travers elles.

Elle croît chaque jour en conscience, zèle, engagement et rayonnement missionnaire.

– Elle se montre toujours universaliste et jamais sectaire. »

À ces critères, le pape François ajoute dans Evangelii Gaudium 222-236 quatre principes pour guider une restructuration d’une communauté chrétienne en vue de la mission :

« – Le temps est supérieur à l’espace : Donner la priorité au temps, c’est s’occuper d’initier des processus plutôt que de posséder des espaces. […] Il s’agit de privilégier les actions qui génèrent des dynamismes nouveaux dans la société et impliquent d’autres personnes et groupes qui les développent, jusqu’à ce qu’ils fructifient en événements historiques importants.

– L’unité prévaut sur le conflit : C’est accepter de supporter le conflit, de le résoudre et de le transformer en un maillon d’un nouveau processus. « Bienheureux les artisans de paix » (Mt 5, 9). […] L’annonce de la paix n’est pas celle d’une paix négociée mais la conviction que l’unité de l’Esprit harmonise toutes les diversités. Elle dépasse tout conflit en une synthèse nouvelle et prometteuse.

– La réalité est plus importante que l’idée : L’idée déconnectée de la réalité est à l’origine des idéalismes et des nominalismes inefficaces, qui, au mieux, classifient et définissent, mais qui n’impliquent pas. Ce qui implique, c’est la réalité éclairée par le raisonnement. Il faut passer du nominalisme formel à l’objectivité harmonieuse.

– Le tout est supérieur à la partie : On ne doit pas être trop obsédé par des questions limitées ou particulières. Il faut toujours élargir le regard pour reconnaître un bien plus grand qui sera bénéfique à tous. Le modèle [de l’action pastorale] est le polyèdre qui cherche à recueillir le meilleur de chacun. »

 

Père Cyrille de FRILEUZE

 

Pendant le confinement – jusqu’au 17 décembre (inclus)

  • ADORATION TOUS LES JEUDIS

de 8H à 19H à la chapelle d’adoration

Inscriptions auprès de Geneviève assdir.paroissedelisieux@gmail.com ou

laissez un message sur le répondeur de l’accueil cathédrale au 02.31.62.09.82

 

MESSES DOMINICALES

 

2ème dimanche de l’Avent

 

Samedi
5 décembre
Messes anticipées
18 H Cathédrale St Pierre Rose-Marie VINCENT, Odette HARIVEL
18 H St François Xavier Bernard et Annick FISSE
Dimanche
6 décembre
9 H Cathédrale St Pierre Denise BÉNÉ, Denise VIGLA
10H30 Cathédrale St Pierre Claudine et Edith SÉCLET, André LECLERC, Famille BRELLIER, Patrick BIDEAU, Louis BOUTY, Ginette TANT, Denise GAZARETH

3ème dimanche de l’Avent

 

Samedi

12 décembre

Messes anticipées

18 H

Cathédrale St Pierre

Jean-Pascal MUSEUX
18 H St François Xavier Nadine SEMELAGNE, Rose-Marie VINCENT
Dimanche
13 décembre
9 H

Cathédrale St Pierre

Marie VIVIEN, Mireille INGER, Marcelle et Edmond BROINE
10H30

Cathédrale St Pierre

Jacqueline LEMERRE, Famille JUMEL, Élisabeth LEMESLE

CARNET DE LA SEMAINE

INHUMATIONS : Louise MAUPOINT, Christiane RIEUL, Odile HARDOUIN, Louise MENDÈS, Raymond BRETTEVILLE,  Gérard RIEDINGER, Henri LEBÉHOT, Louise ARNOULT, Christiane GOURBESVILLE

 

 

 INFORMATIONS

A l’occasion de la solennité du 8 décembre : Chapelet médité à 17 H

à la cathédrale Saint Pierre

 « France Catholique » vous offre la possibilité d’accéder gratuitement à son journal en ligne : profitez-en ! de bons articles vous attendent

https://fr.calameo.com/read/000435659d9a013cef810?authid=3y2tEBDUZMeO

 

 

Appel à inscription pour l’Adoration lors du Marché de Noël (12 et 13 décembre)

Des temps libres d’adoration sont proposés à la Cathédrale Saint Pierre

  • le samedi 12 décembre de 10H à 12H et de 14H30 à 17H
  • ainsi que le dimanche 13 décembre de 14H30 à 17H

Inscrivez-vous dès maintenant auprès d’Evelyne : tous.plussaint@yahoo.fr06.16.28.34.53

 




Message du dimanche 29 novembre

photo-facebook-paroisse

 

Chers paroissiens,

Voici un message enregistré par vos prêtres pour vous accompagner et pour vivre ce dimanche en communion

 Pour lire le message cliquez sur le lien ci-dessous :
https://youtu.be/6odLH22YzvA 

 

message du 29 novembre