Feuille paroissiale n°10 – Année 2021

careme 2021 3


Jn 16,8
« L’Esprit Saint confondra le monde en matière de péché »

 

 Le don de la piété nous a introduit la semaine précédente dans les dons de science et d’intelligence. Cette semaine, il nous introduit également dans le don de la crainte de Dieu.

La crainte de Dieu, selon le livre des Proverbes, « c’est la haine du mal » Pr 8, 13. Cette définition nous invite à ne pas entrer dans une peur de Dieu, mais plutôt à nous revêtir de ses sentiments. Si Dieu a en horreur toute forme de mal, Il nous donne ce don d’avoir un dégout profond pour tout ce qui est mauvais. C’est ce don qui nous permet notamment de protéger les plus jeunes des récits terribles que l’on peut entendre dans les médias ; lorsque nous coupons la télévision spontanément pour épargner leurs oreilles de telles horreurs. Ce don est également d’une grande importance pour la conscience, lorsque des choix lourds de conséquences doivent être pris ; il nous permet de savoir quelle ligne ne doit pas être franchie…

Mais en quoi ce don de la crainte trouve-t-il son origine dans le don de la piété ? Le catéchisme de l’Église nous dit ceci « Pour essayer de comprendre ce qu’est le péché, il faut d’abord reconnaître le bien profond de l’homme avec Dieu, car en dehors de ce rapport, le mal du péché n’est pas démasqué dans sa véritable identité de refus et d’opposition face à Dieu […] C’est seulement dans la connaissance du dessein de Dieu sur l’homme que l’on comprend que le péché est un abus de la liberté que Dieu donne aux personnes créées pour qu’elles puissent l’aimer et s’aimer mutuellement » (CEC 386-387). Autrement dit, la Révélation divine nous révèle la lumière du Christ Rédempteur (Don de piété) ; lumière qui nous éclaire ensuite sur la réalité et la nature du péché (Don de crainte). Ainsi, « c’est l’Esprit Paraclet, envoyé par le Christ ressuscité, qui est venu « confondre le monde en matière de péché » (Jn 16,8) en révélant celui qui en est le rédempteur » (CEC 388).

Le temps du carême est un temps propice pour faire grandir en nous le don de la crainte de Dieu, ou le don de détester toute forme de mal. En effet, nous sommes invités à (re)découvrir l’immense Amour que Dieu nous a offert dans le mystère de sa mort et de sa résurrection. Orientés vers la grande lumière de la fête de Pâques, nous percevons alors mieux les zones d’ombre présentes dans nos vies. Et comme le psalmiste, nous osons alors dire dans notre prière : « Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé » Ps 50, 18-19.

C’est ce cœur brisé et broyé que Dieu nous invite tous à lui présenter en ce temps du carême, lorsque nous reconnaissons humblement nos péchés dans le sacrement de la confession. Le don de la « haine du mal » nous fait alors détester tout ce qui est péché dans nos vies. Et en présentant notre cœur broyé par le péché, nous implorons la miséricorde de Dieu à notre égard. Nous sommes convaincus qu’en déposant aux pieds de Jésus, dans ses sacrements, le mal dont il a horreur, il le purifiera dans le Sang de la Croix. Car, « par solidarité avec les hommes qui rejettent Dieu dans le péché, Jésus a souffert dans son propre corps les conséquences du péché. Il a pris sur lui la puissance mortelle du péché afin qu’elle ne nous atteigne pas. Le mot « Rédemption » exprime tout cela » (YouCat 67).

                                       Père Cyrille de FRILEUZE

 

 

PENSEZ COVOITURAGE ! (c’est simple, convivial et fraternel)covoiturage

Vous souhaitez participer à la messe mais n’avez pas de moyen de transport ?

Vous connaissez une personne qui souhaite participer à la messe dominicale mais qui n’a pas de moyen de transport ?

Vous avez des places libres dans votre voiture quand vous allez à la messe ?

Contactez l’accueil paroissial au : 02.31.62.09.82

 

 

MESSES DOMINICALES

3ème dimanche du Carême

Samedi
6 mars
St François-Xavier Pas de messe anticipée à cause du couvre-feu
Dimanche

7 mars

  10H30

 

Cathédrale

St Pierre

Christiane et Hugues DRION, Simone LE CALVEZ Raymond et Rolande BRETTEVILLE, Daniel RODTS

Christiane GOURBESVILLE, Jacqueline LEMERRE,

Patrick BIDEAU, Simone GOUEY, Ginette TANT, Maryvonne MAUBERT, Thérèse DURAND

4ème dimanche du Carême

Samedi

13 mars

16h30 St François-Xavier Liliane AILLOUD, Mireille HUE, Michel HAUBERT

Dimanche

14 mars

10H30

Cathédrale

St Pierre

Romane PIERRE, Éliane PELLERIN, Claude TRUFFER, Marcelle HANRY, Élisabeth LEMESLE,

Rose-Françoise DUMONT, Bernard LAROQUE,

Marie VIVIEN, Fernande PESAS, Bernadette LEHERIBEL, Francine GERMAN, Mireille HUE

 

CARNET DE LA SEMAINE

INFO DE LA SEMAINE

INHUMATIONS :Raymonde FOUQUET, Giovanni BESNARD, Évelyne PLUS

BAPTÊMES :

Samedi 13 mars à 11H à la cathédrale : Grégory DOGUET-MAUBLANC

Samedi 13 mars à 11H à Hermival : Ewen TORTEVOIS

 

Tous les Vendredis de Carême

Chemin de croix à 15 H à la Cathédrale

 

idées carême 2021

 Prière à l’Esprit Saint 

Ô Esprit Saint, âme de mon âme, je vous adore, éclairez-moi, guidez-moi, fortifiez-moi,

consolez-moi, dites-moi ce que je dois faire, donnez-moi vos ordres.

Je vous promets de me soumettre à tout ce que vous désirez de moi et d’accepter tout ce

que vous permettez qui m’arrive, faites-moi seulement connaître votre volonté.

 

 Pour les autres

Cultiver la politesse à travers des choses simples

Principe : dire bonjour, dire un mot gentil, être vainqueur du mal par le bien : « à l’impolitesse répondre par son contraire ». Faire preuve de délicatesse

Prévenance

Principe : je suis touché lorsqu’on est prévenant avec moi, aussi bien je lutte contre mon égoïsme. Je ne me fais pas servir, je ne me crois pas tout permis (à la maison, sur la route, dans l’entreprise) ; je suis prévenant et attentionné.

 

Pour Dieu

Respecter et aimer l’église – Cesser de la critiquer. Au contraire, témoigner positivement

Principe : instituer cet évènement comme le plus important de ce jour Sacré.

Faire une visite à l’église d’au moins ¼ d’heure

Principe : prendre un temps de recueillement dans l’église de mon village, devant le Saint Sacrement.

 

Pour moi

Je profite des occasions pour changer ma vie

Principe : les journées sont faites de rencontres et d’évènements propices à la conversion du cœur. Je ne laisse plus passer les occasions. Par exemple, je suis bloqué sur la route par un ralentissement, je ne râle pas, je prie, une dizaine de chapelet pour ma femme, mes enfants. Les choses ne tournent pas exactement comme je voudrais, j’offre cet obstacle à Dieu pour la conversion des pécheurs et pour la rémission de mes propres fautes.

Acheter un journal catholique ou un livre spirituel

 

 

 

 

 

 

: