Feuille paroissiale n°15 – Année 2021

temps pascal 1

Qu’est-ce que la Miséricorde

Le dimanche après Pâques est le Dimanche de la Divine Miséricorde. C’est Saint Jean Paul II qui institua cette fête en 2000, le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit « La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire quelle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques ».

La miséricorde est une attitude caractéristique de Dieu qui peut le définir tout entier : comme le disait Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, « Il nest quamour et miséricorde« .

       La miséricorde est révélatrice du soin dont le Père entoure ses enfants : Dieu écoute avec attention ce qui monte du cœur de l’homme ce qui provoque en Lui une attention quasi-maternelle. L’homme peut alors accepter de voir la misère, la pauvreté, l’étroitesse de sa vie. Face à nos difficultés à aimer et à pardonner, Dieu lui-même vient combler nos manques et restaurer notre humanité pour nous orienter vers une vie plus donnée.

       En latin Miseri veut dire « les pauvres » et Cor, « le coeur ». Miseri-cor, c’est le cœur vers les pauvres. La miséricorde consiste à avoir le cœur qui bat pour les pauvres. Quoi de plus beau, de plus chaleureux, de plus courageux ! Le mot miséricorde, dit saint Thomas d’Aquin, signifie un cœur rendu misérable par la misère d’autrui. La miséricorde, cest la compassion pour toutes les formes de souffrances ; c’est la patience bienveillante devant la lenteur de la conversion ; c’est le pardon généreux envers qui se reprend ; c’est le cœur qui s’ouvre devant la misère du prochain.

       Ce cœur sensible à la misère ne se réduit pas à des sentiments, à de l’émotion. Ce cœur est une attitude de toute la personne, un engagement de la volonté, à la fois une disposition de l’âme et une manière d’agir. Il pousse à vouloir faire cesser la misère du prochain comme on le ferait pour la sienne.

       La miséricorde n’est pas une posture simplement humaine. C’est l’être intime de Dieu, son cœur de Père, sa bienveillance envers les hommes et le monde, son attribut ultime, l’expression la plus haute de sa justice. La miséricorde, telle que l’Écriture Sainte nous la dévoile, cest Dieu saisi aux entrailles par ma détresse qui vient à mon secours et me délivre.

       La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours.

       C’est dans cet esprit que notre nouvel évêque, Mgr Habert, nous encourage à lire la « lettre des évêques de France aux catholiques sur la lutte contre la pédophilie *« .

*En ligne sur notre site internet                                                                            Père Bertrand LESTIEN


 

Recevez l’Esprit Saint

Le message de Jésus c’est la paix. La paix entre les femmes et les hommes, entre les nations et les communautés, mais, d’abord peut-être, la paix en chacun de nous.

Voici venu, pour les disciples et pour nous, le temps de l’Esprit.

Jésus confie aux disciples une mission essentielle : être les ambassadeurs de cette paix, ambassadeurs de la réconciliation (Saint Paul aux Romains).

Le pape François disait : »Ce dont notre monde a besoin, c’est de tendresse. » Il a aussi besoin de miséricorde. Ce dimanche nous le rappelle.

Nous devons nous-mêmes être témoins de tendresse et de compassion. Nous chantons souvent : « Seigneur, entends monter vers Toi le cri des malheureux ! »

Saisi de compassion face à une foule affamée, Jésus dit aux disciples : « Donnez-leur vous-mêmes à manger ! »

Que notre cœur ne soit pas sourd au cri des malheureux !

MESSES DOMINICALES

Dimanche de la Divine Miséricorde

Samedi
10 Avril

 18H

St François-Xavier

Jeannine DUPONT, Amina YAKOUBA, Liliane AILLOUD

Dimanche

11 avril

  10H30

 

Cathédrale

 St Pierre

Christiane GOURBESVILLE, Patrick BIDEAU, Hervé NOIRON, Claude PATTIER, Michèle HOMMET, Famille PALLÉE-RIQUART, Michel GAUMER, Amélie et Marguerite CANAULT, Arnault LEBEC, Marie-Thérèse JUMEL, Clarisse HEDREUX, Marthe MARY, Yolande MARTIN, Elisabeth LEMESLE, Roger JAJKO, Guy BALLOCHE, Rose-Françoise DUMONT,  Marie VIVIEN

 

 3ème dimanche de Pâques

 

Samedi 17 avril

18H

St François-Xavier

  Raymond DIET, Rose-Marie VINCENT, Fabienne LELANDAIS

Dimanche 18 avril

10H30

Cathédrale

 St Pierre

Famille BRELLIER, Éliane PELLERIN, Andrée LEBON, Rose-Marie LESEIGNEUR, Hervé NOIRON, Brigitte TRIQUENEAUX, Daniel MARICOT,

IP à la Vierge pour les soignants

11H

Ouilly le Vicomte

Dominique EGMELL, Jacques DESCOURS DESACRES

             

 CARNET DE LA SEMAINE     

 INFO DE LA SEMAINE

 INHUMATIONS :

André LOY, Jacqueline HEMET, Michel CARON

 Jeudi 15 avril de 8H à 18H :

adoration à la chapelle d’adoration de la cathédrale

                                  


Regina Coeli

La prière du Regina Coeli est chantée à la place du Salve Regina aux complies et à la place de l’Angelus du dimanche de Pâques jusqu’au dimanche de la Trinité.

Reine du ciel, réjouis-toi, Alléluia !

Car le Seigneur que tu as porté, Alléluia !

Est ressuscité comme il l’avait dit, Alléluia !

Reine du ciel, prie Dieu pour nous, Alléluia !

1.   Sois dans la joie et l’allégresse, Vierge Marie, alléluia.

2. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.

Prions : Dieu, qui, par la Résurrection de ton Fils,

Notre Seigneur Jésus-Christ, as bien voulu réjouir le monde.

Fais, nous t’en prions, que par la prière de la Vierge Marie,

Sa mère, nous parvenions aux joies de la vie éternelle.

Par le même Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen