GRANDE NEUVAINE DE L’IMMACULÉE CONCEPTION

Bénie et encouragée par S.S. le pape

 

30 novembre au 8 décembre


INTENTION DE PRIÈRE :

Prions les uns pour les autres et pour la conversion pastorale de notre paroisse pour les années à venir

  1. Une dizaine de chapelet chaque jour, suivie de 3 fois l’invocation « O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».
  2. Une communion le jour du 8 décembre ou un jour de l’octave. Confession recommandée

 

 

PRIÈRE

 

O Mère de miséricorde, nous confions à Ton cœur et à Ton amour le peuple entier et l’Église de cette terre. Garde-nous de toute injustice, de toute division, de toute violence et de toute guerre. Garde-nous de la tentation et de l’esclavage du péché et du mal. Sois avec nous !

Aide-nous à vaincre le doute par la foi, l’égoïsme par le service, l’orgueil par la mansuétude, la haine par l’amour.

Aide-nous à vivre l’Évangile et la folie de la Croix afin de pouvoir ressusciter avec ton Fils à la vraie vie, avec le Père, dans l’unité de l’Esprit Saint.

O Mère du Christ, sois notre réconfort et donne force à tous ceux qui souffrent : aux pauvres, à ceux qui sont seuls, aux malades, aux non-aimés, aux abandonnées. Donne la paix à notre terre divisée et à tous, la lumière de l’espérance.

Ainsi soit-il.

                                                                                              Saint Jean Paul II

Renouvellement de notre consécration à Jésus par Marie

  • Cet acte de consécration est à prendre et à offrir lors de la messe du 8 décembre à la cathédrale
  • Si vous ne pouvez pas venir transmettez nous cet acte (boîte aux lettres du presbytère et nous le déposerons pour vous lors de la célébration).

 

annonciation

Nous, ……………………………………………………………….

(> Nom de la personne et / ou de de la famille)

 

Nous renouvelons les promesses de notre baptême et pour cela je me consacre / nous nous  consacrons à Jésus par Marie :

« Je renouvelle et ratifie aujourd’hui entre vos mains les vœux de mon baptême : je renonce pour jamais à Satan, à ses pompes et à ses œuvres, et je me donne tout entier à Jésus-Christ, la Sagesse incarnée, pour porter ma croix à sa suite tous les jours de ma vie, et afin que je lui sois plus fidèle que je n’ai été jusqu’ici,

Je vous choisis, aujourd’hui, ô Marie, en présence de toute la Cour Céleste, pour ma Mère et ma Reine. Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande Gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité. Amen. »

Le 8 décembre 2020 en la cathédrale Saint Pierre de Lisieux.

Signature

Signification de notre consécration à Jésus

par Marie Mère de l’Eglise

 

Jn.19.25-27.

Avec la Vierge Marie, nous voici au pied de la Croix. C’est l’heure du « testament de la croix. » Jésus ne satisfait pas seulement aux exigences de la piété filiale en confiant sa Mère à son disciple bien-aimé. C’est l’heure où Jésus établit sa Mère dans sa maternité spirituelle envers l’Église, qui doit rassembler l’humanité entière, qui a pour vocation à engendrer chacun de nous à la vie divine. « Femme, voici ton fils » (Jn 19.26). C’est l’heure où nous sommes invités à entrer dans cet engendrement d’une humanité nouvelle : « Voici ta mère » (Jn 19.27a). L’acquiescement de Marie et de Jean à la volonté de Jésus est manifesté par cette phrase : « Dès cette heure-là, le disciple laccueillit chez lui » (Jn.19.27b).

Par Marie nous est donné Jésus. En Jésus le Père nous a tout donné.

 

Que veut dire « se consacrer » au Cœur immaculé de Marie ?

 

–  Se confier, se mettre sous sa protection pour être préservé du mal physique ou moral, pour être gardé du péché. Se reconnaître pour ses enfants et vouloir s’abriter sous son manteau. C’est un acte de confiance envers notre mère du Ciel et la puissance que lui confie son divin Fils.

 

–  Lui donner du temps. Donc passer du temps avec celle que l’on aime, parce qu’on l’aime. La prier. Se consacrer à Marie, aujourd’hui pour nous, c’est prendre un engagement à la prier régulièrement. Pourquoi pas avec la prière du chapelet. Saluer Marie avec les mots mêmes que Dieu a choisis pour s’adresser à elle, en cet instant unique où elle allait devenir la Mère de Dieu.

 

 

–  Lui appartenir. Mais Marie ne garde rien pour elle. Le Père lui confie Jésus, elle le donne aux hommes. Les hommes lui présentent leurs prières, elle les offrent à son Fils qui les donne au Père. Se consacrer à Marie signifie donc notre désir d’appartenir à Jésus plus totalement, Jésus à qui nous appartenons déjà depuis notre baptême. Et Jésus nous rend au Père de qui nous venons. La consécration, c’est, finalement, un retour à la source.

 

C’est l’heure de la simplicité, de la tendresse, de la confiance.

C’est l’heure de redevenir comme des enfants et de laisser Marie nous guider à Jésus. C’est l’heure de nous laisser aimer.