Message du mardi 12 mai 2020

PHOTO-2020-05-03-12-44-38Mystères lumineux avec Ste Thérèse de l’Enfant Jésus
(extraits de « Pensées choisies de Sainte Thérèse de Lisieux » Ed. Téqui)

Chers amis ,
Après les mystères joyeux,
nous méditons cette semaine
les mystères lumineux
avec
Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

Nous pouvons prier
pour que le Seigneur
nous éclaire
sur les grandes orientations
que nous devrons prendre

pour l’année pastorale 2020-2021

 

1er mystère : le baptême de Jésus

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en lui j’ai mis tout mon amour ». (Mt 3, 17)

 

Je veux, ô mon Dieu, fonder sur vous seul mon espérance : puisque vous pouvez tout, daignez faire naître en mon âme la vertu que je désire. Pour obtenir cette grâce de votre infinie miséricorde, je vous répèterai souvent : « Jésus, doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au vôtre. » (p. 48)

 

2ème mystère : les Noces de Cana

« Faites tout ce qu’il vous dira. » (Jn 2, 5)

 

Je vous offre, ô bienheureuse Trinité, l’amour et les mérites de la Saint Vierge, ma mère chérie. C’est à Elle que j’abandonne mon offrande, la priant de vous la présenter. Son Divin Fils, mon époux bien-aimé, nous a dit : « Tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous le donnera ! » Je suis donc certaine que vous exaucerez mes désirs. … (p. 87)

 

3ème mystère : l’annonce de la Bonne Nouvelle et l’appel à la conversion

« Faites-vous des trésors dans le ciel. … Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » (Mt 6, 21)

 

Il est vrai que je ne suis pas toujours fidèle ; mais je ne me décourage jamais, je m’abandonne dans les bras du Seigneur ; il m’apprend à tirer profit de tout, du bien et du mal qu’il trouve en moi, il m’apprend à jouer à la banque de l’amour, ou plutôt c’est lui qui joue pour moi, sans me dire comment il s’y prend : cela c’est son affaire, et pas la mienne ; ce qui me regarde, c’est de me livrer entièrement. (p. 29)

 

4ème mystère : la Transfiguration

« Lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1 Jn 3, 2)

Vous pouvez en un instant me préparer à paraître devant vous … Afin de vivre dans un acte de parfait amour, je m’offre comme victime d’holocauste à votre amour miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse…

Je veux, ô mon Bien-Aimé, à chaque battement de mon cœur, vous renouveler cette offrande un nombre infini de fois, jusqu’à ce que je puisse vous redire mon amour dans un face à face éternel.  (p.89)

  

5ème mystère : l’Eucharistie

« Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi je demeure en lui. » (Jn 6, 56)

C’est avec confiance que je vous demande de venir prendre possession de mon âme. Ah, je ne puis recevoir la Sainte Communion aussi souvent que je le désire, mais, Seigneur, n’êtes vous pas Tout-puissant ? Restez en moi, comme au Tabernacle, ne vous éloignez jamais de votre petite hostie. (p. 87)

 

10 Mai 2020l